ACCUEIL   Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 18 janvier 2021

Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 18 janvier 2021

Jan 18, 2021
Classé sous:

Collaboration spéciale de Mario Brisebois

PAS DE CLUB MED EN AUSTRALIE AVEC D’AUTRES NOUVELLES D’ICI ET D’AILLEURS

Même si c’est l’été en Australie, sachez que ce n’est surtout pas le club Med pour les 1200 joueurs, joueuses, entraîneurs, autres membres de l’entourage et officiels qui finissent d’arriver en fin de semaine dans 15 vols nolisés et limités à 25% d’occupation au nom de la sécurité sanitaire.

Vous direz que c’est le premier Grand Chelem de l’année à Melbourne ayant été décalé de trois semaines pour débuter le 8 février, mais il y a auparavant la quarantaine à faire.

Sachez que c’est très sérieux.

Les autorités permettent de sortir du confinement de leur hôtel cinq heures quotidiennement pour s’entraîner au Melbourne Park ou Adélaïde dans un encadrement très serré et sous haute surveillance, notamment avec un partenaire pré-identifié la semaine numéro un avant d’élargir à deux la semaine suivante.

Avant et après, c’est le retour à l’hôtel et pas de niaiserie.

Tout manquement sera fortement sanctionné avec amendes saisies de la bourse, confinement prolongé et même expulsion.

LA RELANCE TENNIS-ÉTUDES DANS LA MIRE

Dans les situations à surveiller chez-nous, il y a la reprise des programmes sports-études lundi en même temps que les cours pour les élèves du niveau secondaire.

Eugène Lapierre et Sylvie Giroux ont investi du temps à ce dossier.

Le nombre d’endroits qui va beaucoup reposer sur la volonté individuelle des administrateurs et aussi leur générosité de rouvrir pour un groupe restreint les autres activités sportives où des loisirs à l’intérieur étant interdits par la Santé publique d’ici le 8 février.

VERS UN MODÈLE MODERNISÉ DE GOUVERNACE 

Malgré tout ce qu’il y à faire, Jean-François Manibal, directeur général à Tennis Québec, et son équipe continuent de travailler fort sur un nouveau et futur modèle de gouvernance malgré tout ce qu’exige pour tenter de régler ceci et cela.

OUPS!

Andy Murray et Madison Keys viennent tous les deux de tester positif cette semaine, ce qui met en très sérieux péril leur participation australienne.

DE GRANBY À MELBOURNE

Une très bonne nouvelle chez-nous en prévision de Melbourne est la qualification de Rebecca Marino au tableau principal sans concéder un seul set.

Rebecca incarne la Persévérance avec un P majuscule. Suite à plein d’événements dans sa vie en plus de la pandémie dont le cyber harcèlement l’ayant conduite à la dépression, ses blessures en série et le décès de son père, il s’agissait de son premier tournoi depuis le Challenger Banque Nationale de Granby en juillet… 2019.

LES CANADIENS SE SITUENT OÙ 

Pour le moment, puisque des cas positifs peuvent survenir d’ici à trois semaines, Bianca Andreescu serait classée 8e chez les têtes de série si Melbourne commençait ce lundi.

Chez les  hommes, le trio Denis Shapovalov, Milos Raonic er Félix Auger-Aliassime obtiendrait les positions numéro 11,14 et 20.

TOUR DU CHAPEAU 

Cette semaine était celle du début des circuits 2021 WTA ou ATP.

Le titre d’Aryana Sabalenka au tournoi d’Abou Dabi s’avérait son troisième de suite  en ajoutant les deux précédents à la fin de l’année passée. Ce tour du chapeau l’installe maintenant 7e au classement général.

FINI EN SEPT PETITES MINUTES

Toujours cette semaine, telle a été la durée de la finale du rendez-vous d’Antalya qui est allée à Alex De Minaur.

Le rival Alexander Bublik a dû abandonner en raison d’une blessure à une cheville.

HOMMAGE D’UN FILS À SON DÉFUNT PÈRE

Juan Martin Del Potro est en deuil. Son père et conseiller est décédé. Il avait 63 ans.

«Merci de m’avoir éduqué avec les valeurs, l’honnêteté et l’idée du sacrifice pour réaliser mon rêve. Je ne sais pas comment je vivrai, mais j’appliquerai ce que tu m’as appris de ne jamais baisser les bras. Je t’aime», est l’essentiel du message via les réseaux sociaux.