ACCUEIL   Nouvelles   L’Université de Montréal couverte d’or

L’Université de Montréal couverte d’or

Août 14, 2018
Classé sous:

Source : Tennis Canada

Avant les Championnats canadiens de tennis universitaire, l’entraîneur en chef de l’Université de Montréal, Andrzej Zaleski, avait mentionné que ses équipes masculine et féminine savaient à quel point il est difficile de remporter un titre canadien. Ils n’ont rien laissé au hasard et ont pris soin des moindres détails à l’entraînement, tout en se préparant pour de longues journées et de chaudes batailles. Leur diligence a porté ses fruits, car les deux équipes ont décroché leur premier titre national depuis que le tournoi est passé d’un format mixte à deux épreuves distinctes, en 2015.

DE NOUVEAUX CHAMPIONS CHEZ LES HOMMES

Dans une reprise de la finale des Championnats de l’OUA, l’Université de Montréal était opposée à la talentueuse équipe de l’Université de Toronto. IL aura fallu patienter jusqu’au dernier moment pour accorder le point de double, les Carabins de Montréal signant in extremis un gain de 8-6 sur le deuxième terrain.

Alors qu’ils avaient le vent en poupe, les Carabins ont rapidement pris les devants dans tous les matchs de simple. Kamen Damov a poursuivi sur sa lancée victorieuse en tant que joueur numéro un en battant Sasha Obucina, de Toronto, par 6-0 et 6-1. Il donnait ainsi à Montréal une avance de 2-0. Le jeu est devenu beaucoup plus serré par la suite dans les autres duels, alors que Toronto trouvait son rythme. Brett Stinson s’est bien accroché pour vaincre Hugo Maurice 7-6 et 6-1 et permettre à Toronto de s’inscrire au pointage.

Toronto semblait bien parti pour niveler la marque lorsqu’Andrew Bourne-Kaponeridis a pris une avance d’un bris à la troisième manche du cinquième simple. Tim Giquel est toutefois revenu à la charge pour l’emporter 6-4 et placer Montréal à un point du triomphe.

La rencontre était cependant loin d’être terminée, car tous les autres duels étaient chaudement disputés et pouvaient d’un côté comme de l’autre. C’est finalement Rashed Rihani qui a marqué le point victorieux en prenant la mesure de Felix Fan 7-5, 0-6 et 6-2 dans le deuxième simple, permettant ainsi à Montréal de conquérir son premier titre masculin de l’histoire du programme.

L’ALBERTA TERMINE TROISIÈME

Lors de la rencontre pour la troisième place, l’Université de l’Alberta croisait le fer avec l’Université du Nouveau-Brunswick. Les deux équipes avaient hâte de sauter sur le terrain, car elles avaient bien joué la veille et étaient passées bien près de remporter leur demi-finale respective. L’Alberta a mis la main sur la médaille de bronze en remportant le point du double et les six duels de simple.

Lors de la cérémonie protocolaire, l’entraîneur en chef des Carabins, Andrzej Zaleski, et son équipe d’entraîneurs ont été nommés Entraîneur de l’année, tandis que Kamen Damov méritait le prix du Joueur le plus utile pour le féliciter de sa fiche parfaite en simple durant les deux jours de la compétition.

MÊMES ADVERSAIRES, RÉSULTAT DIFFÉRENT

Dans une reprise de la finale féminine de l’an dernier, l’Université de l’Alberta affrontait l’Université de Montréal. Montréal a savouré l’occasion de pouvoir venger sa défaite de 4-3 de l’an dernier après six heures et demie de bataille.

Nous nous attendions à ce que la rencontre de cette année soit semblable et nous n’avons pas été déçus. Le point du double a été décidé par un jeu décisif sur le court 2 remporté par Delphie Poulin et Catherine Drolet, de Montréal.

Par la suite, Montréal a pris une avance de 3-0 grâce aux gains de Nolween Cousin et de Laurianne Roussel. Kristina Sanjevic a dû travailler d’arrache-pied pour signer le premier point de l’Alberta. Alors que la fatigue causée par de longs échanges et la chaleur se faisait sentir, Sanjevic a produit du magnifique jeu pour venir à bout d’Aziza Berriri 4-6, 6-1 et 6-4.

Après un gain de l’Albertaine Maki Oba au quatrième simple, le pointage était de 3-2. Sophie Dagenais a finalement scellé l’issue de la rencontre en prenant la mesure de Riyo Tomito par 6-2 et 7-5. La marque finale était de 4-3, mais cette fois, en faveur de Montréal.

WESTERN REBONDIT

Western est parvenue à oublier sa décevante défaite de la veille en demi-finale pour remporter la médaille de bronze contre l’Université du Nouveau-Brunswick. L’expérience de Western a porté ses fruits face à une jeune équipe du Nouveau-Brunswick.

Andrzej Zaleski, de l’Université de Montréal, a également obtenu le titre d’Entraîneur de l’année chez les femmes, alors que Lauraine Roussel, invaincue en simple et en double au cours du week-end, a été la Joueuse la plus utile.

Nous avons vécu un magnifique week-end de tennis et les équipes nous ont offert du calibre universitaire hautement compétitif dans une atmosphère pleine d’entrain qui est la marque de fabrique du tennis universitaire.

Félicitations à toutes les équipes participantes ! Pour consulter les résultats complets, cliquez ici ou visitez la page Facebook du tennis universitaire de Tennis Canada.