ACCUEIL   Tennis Canada News

Pospisil endosse le rôle de leader à la Coupe Davis

14 Sep 2022
Par: Tennis Canada

S’il subsistait des doutes quant à la place importante qu’occupe Vasek Pospisil au sein de l’équipe canadienne de la Coupe Davis, ils se sont envolés après sa magnifique performance de mardi contre la Corée du Sud.  

Le doyen de l’équipe canadienne cette semaine à Valence a été la vedette dans une victoire de 2-1 lors de la première rencontre de la prestigieuse compétition, remportant ses deux matchs alors qu’il était au pied du gouffre. Ainsi, en simple, il s’est ressaisi après un lent départ pour prendre la mesure de Seong-Chang Hong en des comptes de 4-6, 6-1 et 7-6(5), donnant au Canada une avance de 1-0. Quelques heures plus tard, il est retourné sur le terrain pour disputer le double décisif en compagnie de Félix Auger-Aliassime, qui avait besoin d’un coup de pouce après avoir perdu son duel de simple. Le tandem semblait bien parti pour gagner le duel en deux manches, mais a vacillé juste avant le fil d’arrivée. Les Canadiens se sont ensuite retrouvés en déficit d’un bris à la troisième manche et semblaient sombrer rapidement. Malgré une douleur à l’épaule et une fatigue croissante, Pospisil a retrouvé l’énergie et la passion qui le caractérisent pour orchestrer une superbe remontée face à Nam Jisung et à Song Min-Kyu.

À LIRE : Pospisil et Auger-Aliassime procurent la victoire au Canada contre la Corée du Sud à la Coupe Davis

Le Canada devait remporter cet affrontement contre la Corée du Sud s’il espérait se qualifier pour l’étape éliminatoire des Finales de la Coupe Davis, et c’est le vétéran Pospisil qui s’est encore une fois montré à la hauteur au moment où son équipe en avait le plus besoin.  

Faire ressortir le meilleur de lui-même

Ce n’est pas la première fois que Pospisil brille de tous ses feux à la Coupe Davis, et ce ne sera probablement pas la dernière. En fait, il s’est constitué un portfolio rempli de moments mémorables en représentant son pays. Des rencontres du Groupe 1 de la zone des Amériques disputées dans des milieux hostiles et dans des petits sites de l’Amérique du Sud aux étapes du Groupe mondial et aujourd’hui des Finales, le joueur de 32 ans, originaire de Vernon, en Colombie-Britannique, a tout vu et a relevé le défi à chaque étape du parcours.  

Il est le cœur et l’âme de l’équipe, il montre l’exemple et peut porter ses coéquipiers par la seule force de son courage et de sa détermination. Même quand il peine à trouver son meilleur tennis ou qu’il compose avec des blessures, ce qui a été le cas cette saison, Pospisil réussit à surmonter les embûches lorsqu’il défend les couleurs de son pays.  

C’est en 2004 qu’il a été choisi au sein de l’équipe pour la première fois. Quatorze ans plus tard, il en est à sa 24e participation à la Coupe Davis. Mardi, il a signé la 21e et la 22e victoire de sa carrière dans une compétition si chère à son cœur.   

Il n’y a pas si longtemps, Pospisil était la jeune étoile montante de l’équipe canadienne en tant que recrue avec Milos Raonic. Aujourd’hui, c’est lui qui accueille à bras ouverts et avec bienveillance Auger-Aliassime, Denis Shapovalov, Alexis Galarneau et Gabriel Diallo au sein de l’équipe. À ses débuts, Pospisil pouvait se tourner vers le légendaire Daniel Nestor. Ensemble, ils ont formé le tandem le plus prolifique de l’histoire de l’équipe canadienne de la Coupe Davis et ont disputé de nombreux matchs palpitants.  

C’est maintenant à lui de transmettre toute l’expérience et la sagesse de l’un des plus grands joueurs de tennis de tous les temps à ses jeunes coéquipiers qui prendront bientôt les rênes. D’ici là, Pospisil continuera de représenter fièrement son pays tout en jouant un rôle essentiel, sur le terrain et à l’extérieur des courts, dans la réussite collective du groupe.