ACCUEIL   Tennis Canada News

Auger-Aliassime : la clé du succès du Canada à la Coupe Davis

15 Sep 2022
Par: Tennis Canada

L’équipe canadienne a reçu un véritable coup de pouce lorsque Félix Auger-Aliassime, 13e mondial, a annoncé qu’il se joindrait à ses compatriotes cette semaine à Valence pour le tournoi à la ronde des Finales de la Coupe Davis. Le Canada, qui se doit de terminer au deuxième rang de son groupe — comprenant l’Espagne, la Serbie et la Corée du Sud —, est assurément heureux de pouvoir compter sur les services de son meilleur joueur.   

Bien que le Montréalais de 22 ans ait acquis beaucoup d’expérience sur le circuit ATP au cours des dernières années, sa participation à la Coupe Davis est limitée. En effet, il prend part à cette prestigieuse compétition par équipe pour la première fois depuis 2019 et n’a disputé que six matchs jusqu’à présent, y compris sa victoire de mardi en double avec Vasek Pospisil.

À LIRE : Pospisil et Auger-Aliassime procurent la victoire au Canada contre la Corée du Sud à la Coupe Davis

Auger-Aliassime devra s’adapter rapidement à ce relativement nouvel environnement, car il s’apprête à affronter les autres têtes d’affiche du groupe B : le nouveau numéro un mondial et champion des Internationaux des États-Unis Carlos Alcaraz ainsi que Miomir Kecmanovic. La bonne nouvelle est que le Canadien n’a jamais hésité à relever un défi, et que plus l’occasion est importante, plus il brille.  

Il s’impose comme un sérieux prétendant

Au cours des neuf derniers mois, Auger-Aliassime s’est transformé en un joueur du Top 10 et, petit à petit, il se rapproche d’une percée semblable à celle d’Alcaraz.  

En janvier, aux Internationaux d’Australie, il a poussé Daniil Medvedev à la limite de cinq manches dans un quart de finale palpitant qui aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. Après cette performance mémorable, il a conquis son premier titre ATP en neuf finales, mettant la main sur le trophée du tournoi de catégorie 500 de Rotterdam grâce à des gains aux dépens d’Andy Murray, Cameron Norrie, Andrey Rublev et Stefanos Tsitsipas. La semaine suivante, à Marseille, il participait à la dixième finale de sa carrière.    

À Roland-Garros, en juin, Auger-Aliassime a disputé un autre duel de très haute qualité contre le roi de la terre battue Rafael Nadal et a bien failli passer l’épreuve ultime du tennis avec brio. Le détenteur de 14 couronnes parisiennes a eu besoin de tous ces outils pour venir à bout du talentueux Canadien en cinq manches.

Auger-Aliassime a prouvé à maintes reprises qu’il excellait sous les feux de la rampe, ce qui signifie qu’il devrait s’illustrer en tant que numéro un canadien de la Coupe Davis. C’est désormais son équipe et le moment est venu pour lui de prendre les rênes. Avec un peu d’aide de Pospisil et du capitaine Frank Dancevic, il s’épanouira dans son nouveau rôle de chef de file et mener son pays vers l’épreuve éliminatoire lorsque les gens s’y attendent le moins n’est-elle pas la meilleure façon de se démarquer ? En 2019, Auger-Aliassime et l’équipe canadienne ont écrit une page de l’histoire en accédant à la finale avant de tomber contre l’Espagne, les joueurs ont donc une occasion de se racheter ce week-end, sans parler de la possibilité de jouer pour le trophée une fois de plus.  

Avec un tel enjeu dans les jours à venir, les amateurs canadiens savent que leur joueur vedette donnera le meilleur de lui-même sur le terrain et donnera à son équipe l’occasion de réaliser l’inattendu. Après tout, il leur a donné toutes les raisons de s’attendre à de grandes choses de sa part.