ACCUEIL   Nouvelles   Tour d’horizon de la Ligue universitaire : Université de Concordia

Tour d’horizon de la Ligue universitaire : Université de Concordia

Jan 13, 2020
Classé sous:

Afin de souligner le début de la saison régulière de la Ligue de tennis universitaire, Tennis Québec vous propose un tour d’horizon des équipes. Aujourd’hui : l’Équipe de tennis de l’Université de Concordia. 

Consultez le calendrier de la saison personnalisé aux couleurs de Concordia! 

Horaire de publication

Lundi : Équipe de tennis de l’Université de Concordia
Mardi : Vert & Or de l’Université de Sherbrooke
Mercredi : Tennis ÉTS (École de technologie supérieure)
Jeudi : Équipe de tennis de l’Université McGill
Vendredi : Rouge et Or de l’Université Laval
Samedi : Carabins de l’Université de Montréal

Début d’un nouveau cycle à Concordia

Ce sont plus de 55 prétendants qui se sont présentés aux essais tenus par l’équipe de tennis de l’Université Concordia en septembre dernier.

« C’est un record pour nous » , mentionne Antoine Clément, gestionnaire et joueur de l’équipe masculine.

En tout, 13 filles et 12 garçons ont été sélectionnés. Du nombre, beaucoup d’étudiants de première année.

« C’est un nouveau cycle qui débute pour nous », affirme Clément.

Ce dernier ne cache pas son excitation. « Nous pourrons construire avec ce groupe pour les quatre prochaines années. »

Autre nouveauté : l’arrivée de deux nouveaux entraîneurs en Matthew Mulvey et Valentin Oswald, qui ont déjà représenté l’école au sein de la ligue.

Autre bonne nouvelle, l’équipe est maintenant officiellement reconnue par l’Université alors qu’elle fait maintenant partie de la Concordia Student Union. Celle-ci aide les clubs étudiants au niveau financier. « C’est bien d’avoir un peu de budget et de profiter du support de l’école », soutient Clément.

Avec tous ces changements, on comprend que la période de préparation a été très importante. À raison de deux entraînements par semaine depuis la mi-septembre, l’équipe a eu le temps de se bâtir, et ce, sur des bases solides. Cette période de rodage a mené à un affrontement préparatoire face à l’Université Queen’s, lequel s’est très bien déroulé.

Concordia est maintenant prête à faire face à la musique, sachant fort bien que la compétition s’annonce féroce face à ses adversaires québécois. Ça ne l’empêche toutefois pas d’avoir de grandes ambitions.

Kieu-Nhi Vu, Antoine Clement, Rafaela Panizza, Lisa Bourenane Mathilde Aimée, Metin Tunali de l'Équipe de tennis de l'Université de Concordia

On vise la victoire du côté féminin

« Chez les femmes, l’objectif est de gagner. Elles sont capables de le faire. Tout dépendra du Top 6 sur lequel nous pourrons miser durant la saison », affirme Clément.

Parmi les joueuses à surveiller, Diana Palaeva. « Elle était dans la ligue l’année dernière. C’est une très bonne joueuse qui a obtenu de très bons résultats par le passé. Elle aura l’occasion de prendre du leadership au sein de l’équipe. »

De nouvelles joueuses s’ajoutent aussi à l’effectif. Louise Veron est l’une d’entre elles et s’amène avec Concordia après avoir joué au lycée au Texas. Il y a aussi Natalia Santos, qui vient du Honduras. « Elle possède un jeu très complet », ajoute-t-il. Lisa Bourenane sera aussi à surveiller, selon Clément.

« Nous sommes très excités à l’idée de voir cette équipe évoluer. Il y a beaucoup d’attentes et les autres filles de la ligue ne les connaissent pas. »

Une participation aux Championnats de fin de saison chez les garçons

 Les attentes sont plus modestes du côté masculin alors que l’on vise une qualification aux Championnats québécois universitaires, lesquels réunissent les quatre premières équipes au classement de la saison régulière.

« Nous savons que nous n’avons pas le niveau d’équipes comme l’Université de Montréal ou Laval. Nous croyons toutefois être en mesure de terminer dans le Top 4. »

Raphaël Landry sera à nouveau le joueur à battre du côté de Concordia. Ce dernier a connu d’excellents résultats par le passé. « Tout le monde le connaît et il sera à surveiller. »

« Nous comptons sur quelques joueurs qui ont de l’expérience au sein de la ligue. Gabriel Popa est de retour et jouera dans le Top 6. Remi Peyre est pour sa part un joueur français qui effectue un retour après une absence d’un an. Il a un bon style de jeu, assez unique. »

Clément en sera pour sa part à sa quatrième et dernière saison. « Je connais bien la ligue et je vais tout donner. »

Hommes Femmes
Landry, Raphaël Palaeva, Diana
Clement, Gregoire Bourenane, Lisa
Tunali, Metin Santos, Natalia
Peyre, Remi Veron, Louise
Popa, Mihnea Gabriel Mpondo Akwa, Mylia
Clement, Antoine Itzkovitz, Erika
Delivre, Nicolas Vu, Kieu-Nhi
Bechaalani, Jad Cesvet, Emma
Taleki, Abdouallah Aimée, Mathilde
Al Awar, Souheil Hutt-Taylor, Kayleigh
Haloulos, Spiro Ross Falkenmire, Eliza
Tawa, Laurenn
Suivez l’Équipe de tennis de l’Université Concordia sur les médias sociaux!

Toute l’équipe vous invite à les suivre sur leurs nouvelles pages revampées sur Facebook et Instagram. « On veut amener de l’enthousiasme dans notre école et amener des gens aux matchs. On est très actifs.

Facebook : @ConcordiaTennisTeam
Instagram : concordiatennis

N’oubliez pas de vous abonner aux comptes de Tennis Québec!

Facebook : @tennisquebec
Instagram : tennisquebec
Twitter : @tennisQC

Bonne saison à l’Équipe de tennis de l’Université Concordia!

Autres articles en lien avec cette nouvelle :

Université de Sherbrooke
École de technologie supérieure 
Université McGill 
Université Laval
Université de Montréal

Crédit photo : Équipe de tennis de l’Université Concordia