Gabriel Diallo celebration

Photo: Kyle Clapham

Les demi-finalistes chez les hommes et les femmes sont maintenant connus au Challenger Banque Nationale de Calgary, une épreuve mixte pour la première fois cette année qui a lieu jusqu’au 13 novembre à l’OSTEN & VICTOR Alberta Tennis Centre.  

Le dernier week-end aura une saveur canadienne, puisque le Montréalais Gabriel Diallo s’est qualifié pour ses troisièmes demi-finales de l’année sur le Circuit Challenger de l’ATP grâce à un gain de 6-3, 5-7 et 7-5 aux dépens de la sixième tête de série, le Français Antoine Escoffier. Le joueur de 21 ans, qui connait sa meilleure saison sur le circuit professionnel, s’est également illustré dans la Division 1 de la NCAA au sein des Wildcats de l’Université du Kentucky, affrontera maintenant l’ancien 50e mondial Dominik Koepfer. L’Allemand a atteint le carré d’as en disposant du Français Harold Mayot en des comptes de 7-6(0), 3-6 et 6-3.

Deux autres Canadiens se sont taillé une place en quart de finale, mais sont tombés au combat vendredi. En effet, Vasek Pospisil (2e) a subi une défaite de 7-6(7) et 6-3 aux mains du Polonais Maks Kasnikowski, tandis qu’Alexis Galarneau (8e) s’est incliné 6-3 et 7-6(4) face à l’Australien Aleksandar Vukic.  

Le carré d’as féminin

Les demi-finales du tournoi féminin du Circuit World Tennis de l’ITF, doté d’une bourse de 60 000 $, mettront en vedette l’ancienne 29e mondiale Urszula Radwanska, de la Pologne. La joueuse de 31 ans, qui est la sœur cadette de l’ancienne vedette de la WTA Agnieszka Radwanska, a atteint sa deuxième demi-finale consécutive au Canada après avoir éliminé la Mexicaine Ana Sofia Sanchez en deux manches de 6-1 et 7-6(5). Samedi, elle se mesurera à Eudice Chong (2e), de Hong Kong, qui a arraché une victoire de 6-3, 4-6 et 6-3 à l’Américaine Raveena Kingsley. Il y a deux semaines, Chong et Radwanska étaient aussi demi-finalistes au Challenger Tevlin, à Toronto.  

Urszula Radwanska volley
Photo: Kyle Clapham

L’autre demi-finale opposera les Américaines Robin Montgomery (5e) et Jamie Loeb (7e). En quart de finale, Montgomery a indiqué la sortie à l’Allemande Sabine Lisicki, favorite du public et ancienne finaliste de Wimbledon, en deux manches de 7-6(7) et 7-6(4). Quant à Loeb, elle a eu raison de la Danoise Johanne Christine Svendsen par 6-3 et 6-3.

En double, les jeunes Canadiennes Kayla Cross et Marina Stakusic joueront pour le titre lorsqu’elles croiseront le fer avec les favorites Catherine Harrison et Sabrina Santamaria, des États-Unis.

Les matchs de samedi, soit quatre demi-finales de simple et deux finales de double, seront présentés à compter de midi, heure locale.