ACCUEIL   Tennis Canada News

Le Canada tire de l’arrière 2-0 après la première journée de la Fed Cup

07 Feb 2020
Par: Tennis Canada

Leylah Annie Fernandez, 17 ans, qui ne disputait que sa deuxième rencontre de la Fed Cup, avait la lourde tâche de participer au premier duel de cette rencontre de qualification entre le Canada et la Suisse en tant que joueuse numéro 1 du Canada.

Nerveuse en début de duel, la jeune Canadienne n’a pu empêcher la Suissesse Jil Teichmann de rapidement prendre les devants 3-0. Fernandez n’avait toutefois pas dit son dernier mot. Relevant son niveau de jeu et conservant une moyenne de réussite de 76 % sur ses premières balles de service, Fernandez est parvenue à forcer la tenue d’un jeu décisif. Cependant, elle n’a pas réussi à poursuivre sur sa lancée, concédant la manche initiale à sa rivale.

Les deux joueuses se sont échangées des bris pour amorcer le deuxième acte. Fernandez a éprouvé quelques difficultés au service, ne réussissant que 56 % de ses premières balles, ce qui était trop peu contre une adversaire de la trempe de Teichmann qui a attaché un gain de 7-6(4) et 6-4. Elle donnait ainsi une avance de 1-0 à la Suisse.

Lors du deuxième match de simple de la journée, Gaby Dabrowski, spécialiste du double, qui a été envoyée dans la mêlée pour croiser le fer avec la joueuse numéro un suisse Belinda Bencic, cinquième raquette mondiale. En effet, blessée au poignet, Eugenie Bouchard a dû être remplacée à la dernière minute par la capitaine Heidi El Tabakh.

La Canadienne a tout tenté pour tenir tête à sa rivale, mais a dû s’avouer vaincue 6-1 et 6-2, donnant ainsi à la Suisse une confortable avance de 2-0. Notons que Dabrowski s’est toutefois bien défendue et a même effacé cinq des neuf balles de bris auxquelles elle a fait face.

Samedi, les rôles seront inversés alors que Fernandez ouvrira le bal contre Bencic.