ACCUEIL   Tennis Canada News

Le Canada s’incline 3-1 face à la Suisse aux Qualifications pour la Fed Cup par BNP Paribas

08 Feb 2020
Par: Tennis Canada

La rencontre de qualification de la Fed Cup par BNP Paribas s’est terminée samedi alors que la Suisse a pris la mesure du Canada par la marque de 3-1, au Swiss Tennis Arena à Bienne, en Suisse. C’est Jil Teichmann qui a signé le point gagnant en prenant la mesure de Gabriela Dabrowski (Ottawa, ON) lors du quatrième match.

Leylah Annie Fernandez (Laval, QC) a amorcé la deuxième journée de la compétition en affrontant la cinquième mondiale Belinda Bencic. Fernandez a magnifiquement bien commencé le match, ravissant le service de Bencic à trois reprises pour empocher la manche 6-2. La jeune joueuse de 17 ans était visiblement en confiance et a enregistré un autre bris tôt au deuxième acte. Bencic est toutefois parvenue à niveler la marque pour forcer la tenue d’un jeu décisif. Fernandez a alors su conserver son sang-froid pour remporter le bris d’égalité par 7-6(3) et s’envoler avec la victoire.

« J’étais plus agressive aujourd’hui », commentait Fernandez. « J’ai pris la balle plus tôt, j’ai laissé aller mes coups et j’ai savouré le moment. Je me suis amusée sur le terrain et j’ai fait de mon mieux pour procurer une victoire à l’équipe. »

« C’était incroyable et un peu inattendu », admettait la capitaine Heidi El Tabakh. « Je suis tellement fière de la façon dont elle s’est battue et de la façon dont elle a géré ses émotions. Elle a réussi à conclure le match, ce qui n’est jamais facile contre une joueuse du Top 5, mais elle s’est prouvé qu’elle était capable de rivaliser avec les meilleures. Cela a donné beaucoup d’énergie positive à l’équipe et cela nous a gardées dans la course. »

Grâce à cette victoire, le Canada pouvait encore espérer se qualifier pour les Finales de la Fed Cup. Le sort de l’équipe reposait maintenant sur les épaules de Dabrowski qui affrontait la numéro deux suisse Teichmann. Il s’agissait de la deuxième rencontre entre les deux protagonistes, Dabrowski ayant eu raison de Teichmann à Marseille, en 2016. Les joueuses se sont échangé des bris en début de match avant que la Suisse ne prenne le contrôle pour remporter la manche initiale 6-3. Trois bris de service ont été enregistrés au deuxième acte, dont deux en faveur de Teichmann. Bien que Dabrowski soit parvenue à réduire l’écart à 5-4, elle n’a pas été en mesure de niveler la marque, permettant à la Suisse de clore le match par 6-4 et de sceller l’issue de la rencontre.

« J’étais vraiment très proche, j’ai eu mes chances », commentait Dabrowski. « Malheureusement, je n’ai pas su en profiter. J’aurais aimé mieux jouer dans les moments importants. »

« Malheureusement, Gaby a eu un match difficile », mentionnait El Tabakh. « Jil a très bien joué. Gaby ne se sentait pas dans son assiette cette semaine et a manqué quelques jours d’entraînement. En fait, elle a une infection à streptocoque. Mais elle a tout donné aujourd’hui et c’est tout ce que je pouvais lui demander. Je sais qu’elle est déçue et que ce n’est pas facile pour elle, mais ce genre de choses arrive. J’espère que toutes nos joueuses seront en santé pour la prochaine rencontre. »

Cette défaite à Bienne signifie que le Canada devra maintenant participer à une rencontre éliminatoire qui aura lieu les 17 et 18 avril 2020. Quant à la Suisse, elle accède à la première édition des Finales de la Fed Cup à Budapest, en Hongrie, qui se déroulera du 14 au 19 avril.