ACCUEIL   Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 15 Octobre 2021

Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 15 Octobre 2021

Oct 15, 2021

Collaboration spéciale de Mario Brisebois

VERS LE SPRINT FINAL DE 2021 

L’année de tennis est captivante avec Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime comme chefs de file. Et c’est loin d’être terminé.

Auger-Aliassime lorgne deux finales réservées aux meilleurs de fin d’année. Quart de finaliste à Wimbledon et demi-finaliste à New York, il pourrait donc rendre le dernier segment de la saison très intéressant.

C’est déjà chose faite, réglée et classée pour les finales Next Gen Intesa Sanpaolo des 21 ans et moins qui auront lieu du 9 au 13 novembre à Milan. Le Québécois est classé deuxième dans cette catégorie, à 165 points du meneur et champion en titre, Jannik Sinner.

D’autre part, les huit meilleurs joueurs de l’ATP déménagent cette année de Londres à Turin. Les grandes finales du circuit se tiendront du 14 au 21 novembre et Auger-Aliassime est au cœur de la lutte.

Dans la course au groupe sélect des huit premiers (passé à neuf car Rafael Nadal a choisi de faire l’impasse sur le tournoi), il accuse un recul de 455 points sur Hubert Hurkacz, son partenaire de double.

Il continue de croire en ses chances. Il s’en donne vraiment toutes les possibilités en participant aux derniers tournois réguliers du calendrier à Anvers, suivi de Vienne, Paris et Stockholm, si nécessaire, même s’il lui faudra alors choisir entre Next Gen et la Suède. On voit qu’il appartient vraiment à l’élite mondiale.

COUPE BILLIE JEAN KING

La fin d’année est aussi celle des grandes coupes et ce sera le cas bientôt avec la Fed Cup devenue la Coupe Billie Jean King.

Les rencontres mettront aux prises 16 pays, à Prague, du 1er au 6 novembre.

Leylah Fernandez était la joueuse numéro un de la formation canadienne, mais elle s’est retirée. L’équipe comprend également Françoise Abanda, Rebecca Marino et Gabriela Dabrowski. Sylvain Bruneau reprend du service dans le rôle de capitaine par intérim.

On aura le temps d’y revenir, mais dommage que Bianca Andreescu et Fernandez ne soient pas de la délégation canadienne. Elles auraient pu donner un grand coup de main au Canada.

COUPE DAVIS

Après une refonte complète du format il y deux ans, la Coupe Davis ajoute deux villes hôtes du 25 novembre au 5 décembre.

Il s’agit d’Innsbruck et de Turin. Chaque localité accueillera deux divisions. La concentration des activités se fera à Madrid à compter du carré d’as.

La durée est aussi prolongée de sept à onze jours.

Le Canada avait causé la surprise de la Coupe 2.0 en version modernisée en atteignant la finale contre l’Espagne.

Il faudra voir la composition de l’équipe. Denis Shapovalov n’avait pas rendu de décision la semaine dernière.

LE PLUS DIFFICILE EST À VENIR

Pas vrai que choisir entre Leylah et Félix pour le titre de raquette par excellence est déchirant ? Les deux connaissent leur plus prolifique année.