Marino backhand

Photo: Martin Sidorjak

Eugenie Bouchard et Rebecca Marino ont lutté d’arrache-pied, mais ont dû s’avouer vaincues dans leur quart de finale respectif à l’Open de Chennai, une épreuve de catégorie 250 de la WTA.

Bouchard a mis les bouchées doubles, car elle a évolué en simple et en double. Elle a commencé la journée de magnifique façon en dominant l’Argentine Nadia Podoroska 6-1 à la première manche de son duel de simple.

Malheureusement, la chaleur et l’humidité intenses ont eu raison de la Canadienne à la deuxième et troisième manche. Elle a fait appel au médecin et à la physiothérapeute au début du deuxième acte pour faire vérifier sa pression et sa tension artérielle et mettre de la glace sur ses jambes par crainte de souffrir de crampes. Malgré tout, elle a continué de se battre avant de s’incliner 1-6, 6-4 et 6-2. Un peu plus tard, Bouchard a essayé de disputer la demi-finale du double avec sa partenaire Yanina Wickmayer, mais a dû abdiquer à la deuxième manche.  

Quant à Marino (7e), elle a eu quelques occasions de remporter la première manche contre la Polonaise Magda Linette (3e), mais n’a pas réussi à les saisir et est finalement tombée en des comptes de 7-6(10) et 6-3.

Les Canadiennes ont néanmoins connu une excellente semaine alors qu’elles poursuivent leur ascension du classement de la WTA. Lundi, Marino devrait se trouver autour du 80e rang, tandis que Bouchard, qui a effectué un retour au jeu cet été sans classement après une absence d’un an à la suite d’une opération à l’épaule, devrait occuper le 520e échelon.  

Samedi, Gabriela Dabrowski et Luisa Stefani prendront part à la demi-finale du double contre Peangtarn Plipuech et Moyuka Uchijima. Dabrowski partira à la conquête de son deuxième titre cette année.