Vasek Pospisil pumps his fist

Photo : Martin Sidorjak

Après avoir présenté un tournoi à guichets fermés en 2020, le Challenger Banque Nationale de Calgary revient à compter de ce week-end pour une troisième édition encore plus étoffée. En effet, un tournoi féminin du Circuit World Tennis de l’ITF se greffera à l’épreuve masculine du Circuit Challenger de l’ATP, ce qui en fait le seul tournoi professionnel mixte en salle disputé au Canada.

L’ajout du volet féminin a été rendu possible grâce à la générosité de Robert Rivard et de sa famille. M. Rivard, un avocat à la retraite, est un joueur de tennis passionné et un mécène du tennis albertain.

Pour célébrer cet ajout, le Challenger Banque Nationale de Calgary accueillera un groupe de joueurs et de joueuses de renom à l’OSTEN & VICTOR Alberta Tennis Centre. Les principales têtes d’affiche sont les Canadiens Eugenie Bouchard et Vasek Pospisil. Bouchard, qui a déjà occupé le 5e rang de la WTA, a effectué un retour au jeu cet été après une opération à l’épaule qui l’a tenue à l’écart pendant plus d’un an. Le retour de Bouchard a été couronné de succès alors qu’elle entame sa quête pour retrouver le sommet du tennis féminin et espère terminer sa saison en beauté tout en se préparant pour 2023.  

« J’ai hâte de prendre part au Challenger Banque Nationale de Calgary, a mentionné Bouchard. J’aime toujours jouer à la maison devant mes partisans canadiens. J’ai entendu beaucoup de bonnes choses sur le tournoi et j’espère terminer ma saison en beauté. »

Pospisil est un habitué des tournois Challenger canadiens et profite généralement du soutien de la foule. Le joueur de 32 ans a également raté une bonne partie de l’année en raison d’une blessure et a récemment joué un rôle important dans la qualification du Canada pour les Finales de la Coupe Davis à Malaga, en Espagne.  

À LIRE : Eugenie Bouchard et Vasek Pospisil seront en vedette au Challenger Banque Nationale de Calgary

Bouchard et Pospisil seront accompagnés de leurs compatriotes Katherine Sebov, finaliste il y a quelques semaines à Saguenay, Gabriel Diallo et Alexis Galarneau. Des joueurs connus comme l’Allemande Sabine Lisicki, ancienne 12e mondiale, et cinq joueurs du Top 200 de l’ATP, notamment l’Équatorien Emilio Gomez (107e) seront également présents. Les talents locaux seront aussi à l’honneur avec Alexia Jacobs, qui participera à son premier tournoi professionnel, et Cleeve Harper, champion du double de la NCAA en 2022.

Il y a deux ans, lors de la dernière édition du tournoi, le Français Arthur Rinderknech, actuel 51e mondial, avait conquis les grands honneurs grâce à un gain en finale aux dépens de l’Américain Maxime Cressy, qui occupe maintenant le 34e échelon de l’ATP.   

Des installations de classe mondiale

Le Challenger de Calgary a rapidement acquis la réputation d’être l’une des principales manifestations sportives de l’Alberta et l’un des meilleurs tournois Challenger du monde, en grande partie grâce aux installations de classe mondiale qu’est l’OSTEN & VICTOR Alberta Tennis Centre.

Ouvert en 2016, l’OSTEN & VICTOR Alberta Tennis Centre est l’un des principaux centres de tennis au pays, soutenu par des mécènes locaux et Tennis Canada. Situé au cœur du quartier Acadia, il couvre 71 000 pieds carrés, sur 3,19 acres, et est construit selon les normes internationales de compétition. Il s’est rapidement imposé comme la référence en matière de conception et d’exploitation d’installations au Canada.

Plus important, il attend avec impatience d’accueillir certains des meilleurs talents émergents du monde pour une autre semaine mémorable de tennis qui servira de tremplin à l’élite de demain.