Robin Montgomery 2022 Calgary champion

Photo: Kyle Clapham

De nouveaux champions du simple ont été couronnés dimanche au Challenger Banque Nationale de Calgary. La troisième édition de ce tournoi, qui était une épreuve mixte pour la première fois, a eu lieu à l’OSTEN & VICTOR Alberta Tennis Centre, à Calgary.

C’est l’Américaine Robin Montgomery (5e) qui a conquis les grands honneurs chez les femmes. En finale, la joueuse de 18 ans, qui occupe le 247e rang mondial, a eu raison de l’ancienne 29e mondial Urszula Radwanska, de la Pologne, en deux manches chaudement disputées de 7-6(6) et 7-5 pour mettre la main sur son premier titre ITF de la saison et sur le deuxième de sa jeune carrière. Elle a repoussé une balle de manche au jeu décisif, puis a comblé un écart d’un bris au deuxième acte pour signer la victoire. Elle a également vengé la défaite qu’elle avait subie aux mains de Radwanska en quart de finale du Challenger Tevlin de Toronto il y a deux semaines.  

Montgomery est également une double championne junior de tournois du Grand Chelem. En 2021, elle avait raflé les titres du simple et du double des Internationaux juniors des États-Unis. Chez les professionnelles, elle a participé à cinq finales du Circuit World Tennis de l’ITF, dont trois cette année.

Un premier trophée du Circuit Challenger pour Dominik Koepfer depuis 2019

L’Allemand Dominik Koepfer, qui a déjà occupé le 50e rang mondial, s’est démarqué en simple masculin grâce à un gain de 6-2 et 6-4 aux dépens de l’Australien Aleksandar Vukic. Il remporte ainsi sa première couronne du Circuit Challenger de l’ATP en trois ans et la deuxième de sa carrière. Il s’agit également de son deuxième triomphe au Canada après avoir soulevé le trophée au Futures de Sherbrooke, au Québec, il y a quatre ans.

Dominik Koepfer 2022 Calgary champion
Photo: Kyle Clapham

En 2021, Koepfer avait connu une percée sur le circuit de l’ATP en accédant à sa première demi-finale d’un tournoi de catégorie 500 à Acapulco et en participant au troisième tour de Roland-Garros, de Wimbledon et des Jeux olympiques de Tokyo. Ses résultats lui avaient d’ailleurs permis de se hisser au 50e échelon du classement mondial en mai. Cette année, il a été ennuyé par des blessures qui l’ont empêché de défendre ses points. Ce titre à Calgary le propulsera à nouveau dans le Top 200, au 194e rang.    

Le Circuit Challenger de l’ATP se déplace maintenant au Québec pour la présentation du Challenger Banque Nationale de Drummondville au Tennis intérieur René-Verrier cette semaine. Tout comme en Alberta, Gabriel Diallo, Alexis Galarneau et Vasek Pospisil seront à la tête du contingent canadien pour la septième édition du tournoi.