ACCUEIL   Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 9 octobre

Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 9 octobre

Oct 09, 2020
Classé sous:

Collaboration spéciale de Mario Brisebois

AVANT ALEXIS, LEYLAH ANNIE EN VEDETTE DANS SPORTS ILLUSTRED ET AUTRES NOUVELLES

Quel nom de la nouvelle génération sportive au Québec âgé de 18 ans se distinguant était la semaine dernière en vedette dans un long reportage étoffé du prestigieux magazine américain Sports Illustrated?

Avec toutes félicitations au franc-tireur de l’Océanic de Rimouski devenant seulement le 8e joueur québécois sélectionné premier choix au repêchage de la Ligue nationale, il ne s’agit pas d’Alexis Lafrenière, du moins pas avant la prochaine parution.

L’honneur revient à une jeune que vous connaissez bien et de mieux et mieux dans un texte intitulé «Leylah Annie Fernandez About To Take Tennis World By Strom».

Mettons que la Montréalaise de naissance, élevée à Laval et déménagée avec la famille à Boynton Beach (Floride) pour ses entraînements de développement n’a surtout pas fait mentir l’auteur Max Goa en atteignent le 3e tour à Roland-Garros avant de céder devant Petra Kvitova un an après y avoir été couronnée championne junior et conséquemment voir son classement bondir de 209e mondiale au début 2020 à 89e la semaine prochaine malgré quatre mois d’arrêt à la WTA.

Pas question de reprendre ici en entier l’article disponible sur internet, mais il a y un élément que je retiens: la motivation de Leylah Annie qui vaut au-delà des pointages sur le terrain.

Menue de taille à 5’4”, quoique les numéros un et deux au monde Ashleigh Barty et Simona Halep n’appartiennent pas non plus au club des géantes faisant respectivement 5’5 » et 5’6 », sachez que Leylah Annie voudrait changer les mentalités.

«Comme héritage, je voudrais aider à ce que l’on ne se fie pas à la stature – grandeur et poids – mais d’y aller avec le talent et le travail déployés», passe-t-elle comme message.

Elle espère devenir plus forte avec le temps et l’âge.

«Avec le succès qui suivra je l’espère, je voudrais inspirer ceux de la nouvelle génération de plus petit gabarit qui pourraient aussi accomplir leurs rêves et pas seulement au tennis, mais dans l’ensemble des sports aussi», ajoute-t-elle comme mission.

Bonne suite de lecture de Sports Illustrated en attendant le texte avec Alexis la semaine prochaine!

PAS DE GÈNE POUR NOS FILLES

Au moment du bilan canadien à Roland-Garros, il faudra retenir que Leylah Annie a été éliminée par la demi-finaliste Petra Kvitova et Eugenie par la très étonnante finaliste Iga Swiatek.

LES NOUVEAUX CLASSEMENTS SONT…

En plus du 89e rang de Leylah Annie lors de la parution des nouveaux classements WTA selon les projections lundi, Eugenie passera 140e.

Même si elle a annoncé  que son année était terminée, Bianca Andreescu reste 7e.

Chez nos garçons, Denis Shapovalov, Milos Raonic, Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil se retrouveront respectivement 12e, 21e, 22e et 77e.

INTERDIT

Les matches en double dans la zone rouge. Même chose pour l’accès aux vestiaires.

AUTRE NOUVELLE D’ICI

Directeur des tournois à Tennis Canada, Richard Quirion a un projet de deux événements à l’intérieur menés de concert avec Jean-François Manibal, de Tennis Québec.

À suivre…

À QUELLE HEURE?  

Les finales de Roland-Garros en direct sont à 9h samedi (dames) et dimanche (hommes).

CONFIRMÉ

Ce ne sont pas des adieux mais plutôt un simple au revoir à Paris, le Masters de Bercy ayant été confirmé au début novembre.

À SURVEILLER

Félix dispute la semaine prochaine le premier de deux tournois ATP-250 à Cologne.   C’est sur moquette en salle ce qui représente une heureuse nouvelle après sa fiche de 1-3 sur la terre battue.