ACCUEIL   Tour d’horizon de la Ligue universitaire : Université McGill

Tour d’horizon de la Ligue universitaire : Université McGill

Jan 16, 2020
Classé sous:

Afin de souligner le début de la saison régulière de la Ligue de tennis universitaire, Tennis Québec vous propose un tour d’horizon des équipes. Aujourd’hui : l’Équipe de tennis de l’Université McGill. 

Consultez le calendrier de la saison personnalisé aux couleurs de l’Université McGill!

Horaire de publication

Lundi : Équipe de tennis de l’Université de Concordia
Mardi : Vert & Or de l’Université de Sherbrooke
Mercredi : Tennis ÉTS (École de technologie supérieure)
Jeudi : Équipe de tennis de l’Université McGill
Vendredi : Rouge et Or de l’Université Laval
Samedi : Carabins de l’Université de Montréal

Prendre les moyens pour revenir au sommet

L’Équipe de tennis de l’Université McGill a pris les choses au sérieux en multipliant les séances d’entraînement de tennis et physiques ces derniers mois. Ses représentants ont même effectué un périple en Ontario afin d’y disputer deux rencontres préparatoires.

Deux affrontements face à l’Université de Toronto et l’Université Western qui ont permis à McGill de faire une certaine auto-évaluation. « La compétition est féroce, et ce, pas juste au Québec. Ces duels nous ont permis de réaliser que nous allons devoir donner le meilleur de nous-mêmes si nous espérons l’emporter. Ça a été une sorte de réveil pour nous. À partir de ce moment, on a redoublé d’ardeur à l’entraînement », affirme le joueur vétéran et capitaine de l’équipe masculine, Mathieu Pilote-Schraenen.

Mathieu Pilote-Schraenen Crédit photo : Tennis Québec

« Autant chez les gars que chez les filles, les joueurs sont vraiment proches, ajoute-t-il. La présaison est super importante à ce niveau-là. C’est à ce moment que l’on bâtit l’esprit d’équipe. »

Plusieurs activités ont permis de cimenter les liens entre les membres de l’équipe. « On essaie d’organiser des événements à l’extérieur des courts. Nous célébrons l’Action de grâce, en plus d’organiser un rassemblement pour noël avant que tout le monde soit en examen et que certains repartent dans leur famille », explique Laure Poittevin, qui est aussi une joueuse d’expérience au sein de l’équipe. Cette dernière s’occupe aussi de tout ce qui est en lien avec la gestion de l’équipe.

Irem Karamanoglu complète le trio en agissant à titre de capitaine de l’équipe féminine. À noter que l’Équipe de tennis de l’Université McGill est la seule école de la ligue à ne pas compter sur un entraîneur-chef à proprement dit.

Plus juste une ligue « à trois équipes »

Le calibre de la ligue augmente d’année en année. Cette progression fait plaisir à Pilote-Schraenen, même si cela signifie davantage d’adversité : « C’est le fun car ce n’est pas juste Laval, Montréal et McGill. Une équipe comme Sherbrooke va vraiment être forte. La compétition sera donc féroce, mais j’ai confiance que mes joueurs vont tout donner. J’ai bon espoir qu’on va être là, avec les meilleurs, lorsque viendra le temps de compétitionner. »

Le dernier titre provincial de McGill remonte à 2017 alors que les hommes s’étaient imposés. L’an dernier, les gars ont conclu au troisième rang, tandis que les filles ont terminé au second échelon. Ceci étant dit, Poittevin aimerait bien ramener la coupe à la maison en 2020. « Nous visons la victoire, tant du côté masculin que féminin. Après, nous allons voir comment la saison va se dérouler. »

Un bon mélange de vétérans et de recrues

« On a beaucoup de nouveaux joueurs » affirme Pilote-Schraenen.

Du lot, on compte Colette Beauvais, qui pourrait assumer le rôle de première joueuse du côté féminin. Anu Verma sera une autre étudiante-athlète à surveiller.

Chez les gars, Pilote-Schraenen, Bijan Shahriari et Chaska Rakotondrainibe devraient composer le trio de tête. Le capitaine de l’équipe masculine avait justement de bons mots à dire à l’endroit de Rakotondrainibe : « On ne l’a pas beaucoup vu l’an dernier alors qu’il s’agissait de sa première année. Il a beaucoup progressé au cours de cette période, mais il n’a pas encore eu la chance de faire ses preuves. Il va l’avoir cette saison et je suis certain qu’il va en profiter. »

Crédit photo : Tennis Québec

Max De Rivieres et Steven McCartney ont aussi fait bonne impression : « Steven va en surprendre plus d’un. Pour ce qui est de Max, il nous a vraiment impressionnés et on fonde beaucoup d’espoir en lui. »

Hommes Femmes
Pilote-Schraenen, Mathieu Beauvais, Colette Mary
Rakotondrainibe, Chaska Karamanoglu, Irem
Shahriari, Bijan Bouttier, Nikita
Sere De Rivieres, Max Verma, Anu
Lemieux, Guillaume Moore, Makena
Mccartney, Steven Poittevin, Laure
Dubuc, Thomas Moskal, Julia
Triboulet, Samuel Pshevorskiy, Laura
Shpigel, Edan Kucukoglu, Selin
Norton, Carr Petrecca, Sarah
Bourassa, Maxime Granovsky, Eden
Habashi, David
Suivez l’Équipe de tennis de l’Université McGill sur les médias sociaux!

Facebook : @mcGilltennis
Instagram : mcgilltennis

N’oubliez pas de vous abonner aux comptes de Tennis Québec!

Facebook : @tennisquebec
Instagram : tennisquebec
Twitter : @tennisQC

Bonne saison à l’Équipe de tennis de l’Université McGill!

Autres articles en lien avec cette nouvelle :

Université de Concordia
Université de Sherbrooke
École de technologie supérieure
Université Laval
Université de Montréal