ACCUEIL   Remise de bourses Cascades au sein de la FAEQ

Remise de bourses Cascades au sein de la FAEQ

Mai 14, 2020
Classé sous:

Le mercredi 13 mai avait lieu la 16e édition du Programme de bourses Cascades au sein de la FAEQ.

Maxime St-Hilaire et Josie Usereau ont reçu des bourses du côté du tennis.

Toutes nos félicitations aux deux athlètes qui se sont démarqués particulièrement lors de leur dernière année.

Voici un portrait, des deux athlètes québécois :

Maxime St-Hilaire / tennis 17 ans – Lévis (Saint-Jean-Chrysostome) Excellence académique 4000 $
> Demi-finaliste en simple au tournoi ITF grade 4 de Guatemala City en février dernier

> A gagné son premier tournoi ITF en simple, une compétition grade 5 disputée à Montréal en septembre 2019

> Étudie à distance en 5e secondaire à l’Académie les Estacades et a maintenu une moyenne académique de 90 % depuis le début de l’année

> Maxime possède plusieurs atouts : son service, ses tactiques et son sens du jeu, en plus de sa défensive. Il entend peaufiner son approche mentale, améliorer sa constance dans ses matchs et perfectionner ses tactiques. Il a dans sa ligne de mire de se classer parmi les 250 meilleurs juniors au monde et de jouer éventuellement dans les tournois du circuit professionnel. Le tennisman aimerait étudier dans une université américaine, puis travailler dans le domaine des sciences ou des mathématiques.

Josie Usereau / tennis 15 ans – Saint-Michel Excellence académique 4000 $
> Finaliste en simple et en double aux Championnats canadiens des 14 ans et moins en septembre 2019

> Triple championne québécoise en juillet 2019 : 14 ans et moins en simple et en double, 16 ans et moins en simple

> Étudie à distance en 3e secondaire à l’Académie les Estacades et a maintenu une moyenne académique de 95 % depuis le début de l’année

> Josie est rapide, puissante et portée vers l’attaque, mais elle reste aussi très polyvalente et adapte son jeu. Elle parfait sa préparation mentale, son jeu offensif et sa force musculaire à l’entraînement. Son prochain but est de remporter un titre canadien. Elle se fixe ensuite comme objectifs de se classer parmi les 20 meilleures juniors au niveau international et d’évoluer chez les professionnelles. Fascinée par le corps humain, la tenniswoman veut rester dans le monde du sport après sa carrière, peut-être comme entraîneure, physiothérapeute ou autre.

Profil de tous les boursiers

 

Communiqué de presse