ACCUEIL   Tour d’horizon de la Ligue universitaire : Rouge et Or de l’Université Laval

Tour d’horizon de la Ligue universitaire : Rouge et Or de l’Université Laval

Jan 17, 2020
Classé sous:

Afin de souligner le début de la saison régulière de la Ligue de tennis universitaire, Tennis Québec vous propose un tour d’horizon des équipes. Aujourd’hui : le Rouge et Or de l’Université Laval. 

Consultez le calendrier de la saison personnalisé aux couleurs de l’Université Laval!

Horaire de publication

Lundi : Équipe de tennis de l’Université de Concordia
Mardi : Vert & Or de l’Université de Sherbrooke
Mercredi : Tennis ÉTS (École de technologie supérieure)
Jeudi : Équipe de tennis de l’Université McGill
Vendredi : Rouge et Or de l’Université Laval
Samedi : Carabins de l’Université de Montréal

Avoir les moyens de ses ambitions

La 2e édition de la « soirée du tennis à Québec » a eu lieu le 9 janvier dernier au PEPS. L’événement a rassemblé 150 amateurs de tennis de la ville, et ce, au profit de l’équipe de tennis de l’Université Laval.

On a aussi mis un système de parrainage en place, lequel permet à des gens d’affaires d’encourager, à différents niveaux, un étudiant-athlète de l’équipe de tennis du Rouge et Or.

Bref, les initiatives ne manquent pas lorsque vient le temps de soutenir les représentants de l’Université Laval. Un soutien qui permet à cette formation de s’établir encore davantage comme l’une des équipes de tête de la Ligue de tennis universitaire de Tennis Québec.

C’est aussi sur l’initiative du Rouge et Or qu’une série de tournois a vu le jour l’été dernier à Québec. En effet, le Circuit Audi Ste-Foy, qui proposait trois étapes et un championnat final, a permis aux étudiants-athlètes de l’université de se mesurer, durant la période estivale, aux meilleures raquettes de la région.

Logique d’aspirer aux grands honneurs

L’an dernier, les hommes ont perdu la finale des Championnats québécois face à leurs éternels rivaux de l’Université de Montréal. Les femmes ont, pour leur part, vu leur parcours prendre fin à la suite d’une défaite crève-cœur, en demi-finale, face à l’Université McGill.

La page est maintenant tournée et le Rouge et Or se concentre sur la nouvelle saison. « On veut faire du mieux qu’on peut sans se mettre trop de pression! », affirme l’entraîneur de l’équipe féminine, Christian Gingras. L’homme d’expérience, qui compte plus de 40 ans de métier dans le tennis, ajoute dans le même souffle que son équipe ne vise rien de moins qu’une participation aux Championnats canadiens, tant du côté masculin que féminin. « Pour se faire, on doit avant tout remporter les Championnats québécois. Il y a de bonnes équipes au sein de la ligue. Le niveau ne cesse de monter. C’est en fonction de ça que l’on travaille afin de peut-être pouvoir se tailler une place aux Championnats nationaux. »

 Un trio d’entraîneurs émérite

Aux connaissances de Gingras s’ajoute le savoir-faire de Jean-Sébastien Lavoie et de Jacques Bordeleau, qui s’occuperont principalement et respectivement de la formation masculine et de la supervision des activités de l’équipe.

Lavoie, qui donnait un coup de main l’an dernier de façon sporadique, occupera ainsi un plus grand rôle avec le Rouge et Or cette année.

Deux leaders pour mener la troupe

 « Chez les filles, on mise sur une formation solide qui est menée par Marianne Gareau. Elle est notre meilleure joueuse depuis environ deux ans. Elle continue de s’améliorer et de progresser. Marianne joue ainsi de mieux en mieux », ajoute Gingras.

Marianne Gareau Crédit photo : Tennis Québec

« Chez les garçons, un joueur comme Félix Roy-Arseneault devrait être un leader au sein de l’équipe. »

L’entraîneur complète en précisant que d’un côté comme de l’autre, on compte sur une équipe « assez balancée ».

De nouveaux joueurs viendront se greffer au groupe. « On comptera sur plusieurs nouvelles joueuses. Trois ou quatre ont une chance de percer la formation. Ce sera donc une nouvelle équipe qui sera présentée du côté féminin », explique Gingras.

On compte aussi de nouveaux joueurs chez les gars. Le Mexicain Gustavo Perez Diaz ainsi que le Français Marin Cloix seront, entre autres, à surveiller.

Hommes Femmes
Roy-Arseneault, Félix Gareau, Marianne
Bisson, Elliot Godin, Jasmine
Pattison-Blouin, Brannagh Simard, Catherine Victoria
Roberge, Laurent Godin, Camille
Cloix, Marin Portel, Emma
Perez Diaz, Gustavo Corbett, Émilie
Poulin, Pier-Alexandre Desroches, Lori
Lacroix, Miro Langlois, Catherine
Greco, Antoine Gagnon-Boucher, Marie
Boies, Raphael Turbide, Andréa
Lagarde, Victoria Chaumet, Clotilde
Roussel, Louis-Charles
Langlois, Marc-André
Brisson, Mathieu
Suivez l’équipe sur les médias sociaux!

Facebook : @RougeetOrTennis
Instagram : rougeetortennis

N’oubliez pas de vous abonner aux comptes de Tennis Québec!

Facebook : @tennisquebec
Instagram : tennisquebec
Twitter : @tennisQC

Bonne saison au Rouge et Or!

Autres articles en lien avec cette nouvelle :

Université de Concordia
Université de Sherbrooke
École de technologie supérieure
Université McGill
Université de Montréal

Crédit photo : Rouge et Or tennis