ACCUEIL   MISE À JOUR CONCERNANT LES ACTIVITÉS DE TENNIS QUÉBEC – 22 janvier 2021

MISE À JOUR CONCERNANT LES ACTIVITÉS DE TENNIS QUÉBEC – 22 janvier 2021

Jan 22, 2021

MISE À JOUR COVID-19 CONCERNANT LA PRATIQUE DU TENNIS DANS LE CONTEXTE SCOLAIRE (English version below)

Montréal, le 22 janvier 2021 – Tennis Québec tient à vous informer du cadre de pratique spécifique au contexte scolaire québécois. Tel qu’annoncé par les instances gouvernementales le 6 janvier dernier, les mesures sanitaires actuelles interdisent les activités sportives et de loisir intérieures jusqu’au 8 février prochain inclusivement.

Cette fermeture mandatée s’applique également aux salles d’entraînement physique (gyms avec appareils d’entraînement cardiovasculaire ou de musculation), y compris dans les établissements scolaires.

Toute l’équipe de Tennis Québec reconnaît bien sûr qu’il y a là un coup dur pour les adeptes du tennis au Québec, mais les restrictions mises en place par les instances gouvernementales et la Santé publique représentent une nécessité absolue pour le bien-être collectif. Les seules exceptions à ces règles strictes sont liées à la pratique du tennis qui est permise pour les athlètes faisant partie des programmes suivants (définis plus bas) :

  • Cours d’éducation physique ;
  • Programmes Sport-études officiellement reconnus par le ministère de l’Éducation ;
  • Programmes de concentration sportive (Projet pédagogique particulier en sport) ;
  • Programme d’entraînement des athlètes identifiés de niveau « Excellence » (seulement) et les Olympiens/Olympiennes.

Les programmes Sport-études et les concentrations sportives font partie du projet éducatif mis sur pied par une école et approuvé par le conseil d’établissement (article 85 de la Loi sur l’instruction publique). Le conseil d’établissement approuve également le temps alloué à chacune des matières conformément à l’article 86 de la Loi.

Nous tenons ici à rappeler à tous nos membres et à leur entourage que seules les instances gouvernementales ont droit de regard quant à l’application des mesures sanitaires et restrictions imposées sur le territoire québécois. Par conséquent, Tennis Québec ne dispose pas de l’autorité nécessaire pour offrir des dérogations spéciales permettant à des athlètes hors des programmes identifiés ci-dessus de s’entraîner. Sachez toutefois que Tennis Québec est en constante communication avec les instances gouvernementales depuis le début de cette crise sans précédent et continue à activement représenter les intérêts de la communauté du tennis québécois.

DÉFINITION DES PROGRAMMES IDENTIFIÉs

Sport-ÉTUDES (AU Secondaire EXCLUSIVEMENT)

Les programmes Sport-études sont reconnus par le ministre et approuvés par le ministère de l’Éducation. Il s’agit d’une appellation réservée et seuls ces programmes peuvent être associés au logo du ministère de l’Éducation. Les centres de services scolaires, les commissions scolaires, les établissements d’enseignement privé, les fédérations sportives et les clubs/académies doivent respecter les règles relatives à la reconnaissance d’un programme Sport-études.

Voici la liste des Sport-études reconnus par le ministère de l’Éducation :

http://www.education.gouv.qc.ca/organismes-de-loisir-et-de-sport/programmes-sport-etudes-au-quebec/liste-des-programmes-reconnus/

Les programmes qui ne font pas partie de cette liste ne sont pas des programmes Sport-études reconnus par le ministère de l’Éducation. Les athlètes de ces programmes non-reconnus par le ministère de l’Éducation ne peuvent pas reprendre l’entraînement pour le moment.

CONCENTRATION SPORTIVE (PRIMAIRE ET SECONDAIRE)

Les projets pédagogiques particuliers (PPP) de type concentration visent à répondre aux intérêts de l’élève par des activités sportives et sont basés sur le modèle des programmes Sport-études. Ces projets sont approuvés localement (soit par les centres de services scolaires, les commissions scolaires ou les établissements d’enseignement privé). Dans les projets de type concentration sportive, l’école ajoute, le plus souvent, des programmes locaux aux matières obligatoires. Pour ce faire, elle peut allouer moins de temps à certaines matières obligatoires.

Les élèves ne sont pas autorisés à s’absenter des portions académiques de leur horaire pour participer à un entraînement avec un groupe Sport-études ou une concentration sportive. Ces situations ne font pas partie des exceptions couvertes par le décret 1039-2020. Ceci veut dire que si l’école a accordé une exemption de cours à un élève afin de pouvoir s’entraîner, ceci n’est pas couvert par le décret. Si une école a produit un horaire personnalisé pour un élève, ceci n’est également pas couvert par le décret.

ATHLÈTES IDENTIFIÉS ET OLYMPIENS/OLYMPIENNES

Seuls les athlètes identifiés au statut « Excellence » ou qualifiés en vue des prochains Jeux olympiques ont la permission de s’entraîner.

L’équipe de Tennis Québec demeure à votre disposition. N’hésitez donc pas à nous contacter si vous avez des questions ou souhaitez discuter avec nous.

 


 

COVID-19 UPDATE REGARDING THE PRACTICE OF TENNIS IN THE SCHOOL CONTEXT

Montreal, January 22nd, 2021 – Tennis Québec wants to inform you of the specific practice framework pertaining to the Quebec school context. As announced by the Government on January 6th, the current public measures prohibit indoor sport or leisure activities until February 8th, inclusively.

This mandated closure also applies to physical training rooms (gyms with cardiovascular or weight training equipment), including schools.

Of course, the Tennis Québec team recognizes that such restrictions represent a challenging period for tennis players across the province, but the measures implemented by the Government and Public Health authorities constitute an absolute necessity for the collective wellbeing. The only exceptions to these strict rules are for athletes participating in the following programs (defined below):

  • Physical education classes;
  • Sport-Study programs officially recognized by the Department of Education;
  • Sports Concentration Programs (Special Educational Project in Sport);
  • Training program for athletes granted the status of « Excellence » (only) and Olympians.

The Sport-Study and Sports Concentration programs are components of the educational project implemented by a school and approved by the school board (section 85 of the Education Act). The school board also approves the time allocated to each school subject in accordance with section 86 of the Act.

We take this opportunity to remind our members and their entourage that only Government authorities have the right to review health measures and restrictions imposed across Quebec. Therefore, Tennis Québec does not have the required authority to offer special exemptions allowing athletes outside of the programs identified above to train. However, you can rest assured that, as has been the case since the beginning of this unprecedented crisis, Tennis Québec is in constant communication with Government authorities and continues to actively represent the interests of the tennis community throughout the province.

DEFINITION OF THE PROGRAMS IDENTIFIED

Sport-STUDY PROGRAMS (SecONDARY SCHOOLS EXCLUSIVELY)

The Sport-Study programs are recognized by the Minister and approved by the Department of Education. This is a reserved designation and only these programs can bear the Department of Education logo. School service centers, school boards, private educational institutions, sports federations and clubs/academies must comply with the rules regarding the recognition of a Sport-Study program.

Please find below the list of Sport-Study programs recognized by the Department of Education (French only):

http://www.education.gouv.qc.ca/organismes-de-loisir-et-de-sport/programmes-sport-etudes-au-quebec/liste-des-programmes-reconnus/

The programs not appearing on this list are not Sport-Study programs recognized by the Department of Education. The athletes participating in the programs not recognized by the Department of Education cannot resume training at this stage.

SPORTS CONCENTRATION PROGRAMS (PRIMARY AND SECONDARY SCHOOLS)

The Special Educational Projects (concentration type) are designed to meet the students’ interests via sports activities and are based on the model of Sport-Study program. These projects are approved locally (either by school service centers, school boards or private educational institutions). In sports concentration programs, the school usually adds local programs to the compulsory subjects. To do this, the school may allocate less time to certain compulsory subjects.

The students are not allowed to be absent from the academic portions of their schedule to participate in training with a Sport-Study group or sports concentration. Situations such as these are not among the exceptions covered by decree 1039-2020. Accordingly, should a school have granted an exemption from classes to a student in order to train, this is not covered by the decree. A personalized schedule for a student prepared by a school is also not covered by the decree.

IDENTIFIED ATHLESTES AND OLYMPIANS

Only the athletes granted the status of « Excellence » or those who have qualified for the upcoming Olympic Games have permission to train.

The whole team at Tennis Québec remains available during this difficult period. Please do not hesitate to contact us should you have any questions or want to discuss anything further with us.