ACCUEIL   Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 21 août

Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 21 août

Août 21, 2020

Collaboration spéciale de Mario Brisebois

 

PAS D’INTERNATIONAUX JUNIORS ET DE CHALLENGER, MAIS NÉANMOINS DU TENNIS À REPENTIGNY ET À GRANBY

Faute de pouvoir tenir l’ensemble des célébrations prévues et tant méritées pour les 35 ans des Internationaux juniors à Repentigny et les 25 ans du Challenger de Granby, deux dévouées organisations toutes ces années, les gens peuvent revoir du tennis dans leur environnement.

On s’était jasé dans une précédente chronique d’une «ligue-maison» au stade IGA pensée par les entraîneurs avec Louis Borfiga en tête et coordonnée avec succès par Richard Quirion, de Tennis Canada, pour garder occupés et motivés les athlètes du Centre national. Celle-ci pourrait devenir un circuit de fin d’été en raison de ses succès avec la possibilité d’une phase de mini-tournois à venir.

Sachez que c’est entrepris pour la phase 2.0.

La première phase a eu lieu de lundi à mercredi au Centre national, et voilà que le tennis sort en promenade cette fin de semaine à Repentigny (Parc LaRochelle les 21, 22 et 23) avant de suivre à Laval (parc St-Victor les 28, 29 et 30) pour enchaîner.

Richard Quirion a tout prévu comme en temps normal ou presque avec les entraîneurs de Tennis Canada sur place, des arbitres et juges de lignes supervisées par Claude Joly et, très important, la présence pour les bobos de la thérapeute Natacha Paquette- Camirand et un protocole sanitaire bien établi pour les athlètes et spectateurs permis jusqu’au nombre de 250.

« Voilà deux pierres d’un coup en ce sens qu’en plus de garder les jeunes en action, nous pouvons aller saluer et dire merci même en circonstances exceptionnelles aux organisations qui ont appuyé le tennis toutes ces années», a mentionné   Richard Quirion.

En plus, un système de points est mis en place pour déterminer les qualifiés (ées) à un Grand Prix ou Masters à Granby pour la conclusion, les 4, 5 et 6 septembre à Granby. Des bourses de 2000 $ seront attribuées aux gagnants tels les vrais tournois de jadis.

Le calibre est intéressant.

Alexis Galarneau, joueur-étudiant de Laval, a opté de repartir vers North Carolina State, mais d’autres universitaires d’ici à la NCAA ont opté de rester en raison de la valeur du programme.

«Richard (Quirion) a vraiment accompli du bon travail en allant jusque dans les plus fins détails autant sportifs que sécuritaires. Pour le jeu, ils reste suffisamment de bons petits talents pour rendre le déroulement effectivement intéressant », assure Martin Laurendeau.

Entre autres, il y a Mélodie Collard, de Gatineau, sur les rangs après avoir été les co-vainqueurs de la ligue en compagnie d’Alexis. Elle se situe au 25e rang mondiale chez les juniors.

 

LES PREMIERS GAGNANTS SONT…

Mélodie Collard a d’ailleurs été à la hauteur mercredi en remportant la phase un du «Défi du Nord, le nom choisi pour le nouveau circuit. Le Montréalais Sid Donarski a enlevé la finale masculine.

 

SOMMET PERSONNEL POUR LEYLAH

Dans les classements cette semaine, Leylah Annie Fernandez progresse de neuf rangs suite à sa deuxième victoire de l’année devant Sloane Stephens, championne de Flushing Meadows en 2017, à Lexington, au Kentucky. La voilà dorénavant 111e à 17 ans pour un sommet personnel.

On la reverra au Us Open (s’il a lieu), mais peut-être au tournoi de Cincinnati joué à New York (s’il elle est invitée).

Suite à son encourageant quart de finale à Prague, toujours la semaine passée, Eugenie Bouchard bondit de 58 unités.

Sa 272e place ne la qualifie toutefois pas pour aucun des deux événements.

 

VIVE LES GAUCHERS!

Très attentif spectateur aux finales du Championnat junior québécois U18 dimanche dernier au club de Waterloo qui porte son nom, l’ex champion canadien et président de Tennis Canada, François Godbout était très impressionné de la finale garçons entre Jaden Weekes et Maxime Saint-Hilaire, deux gauchers comme l’ex porte-couleurs de la Coupe Davis.

L’espoir montréalais du Centre national, Weekes a été couronné en simple et en double.

Sarah L’Allier, de l’Île-des-Sœurs, a aussi signé le doublé en solo et en paire.

 

LES CHAMPIONNATS DU QUÉBEC (LA SUITE)

Dans les Championnats en cours cette semaine, les 12 ans sont à Laval (Centre sportif Carrefour) et les 16 ans à Lachine.

 

CITATION

Dans un entretien sur Instagram. Andy Murray fait son choix qu’il commente à propos du joueur qu’il voudrait le plus entraîner.

«Ce serait Roger Federer parce que j’en apprendrais beaucoup», déclare l’ex-numéro un Écossais.