ACCUEIL   La fin d’une ère à Tennis Québec

La fin d’une ère à Tennis Québec

Déc 02, 2021
Classé sous:

(English version available below)

La fin d’une ère à Tennis Québec

Montréal, le 1er décembre 2021 – Aujourd’hui marque la fin d’un grand chapitre dans l’histoire de Tennis Québec et du tennis au Québec avec le départ à la retraite de Jean Francois Manibal. Jean Francois aura passé 42 années à l’emploi de la Fédération, dont 32 au poste de directeur général. Devant une telle carrière, il est difficile de rendre justice à l’immense et unique contribution de ce géant du sport amateur québécois.

Pendant plus de quatre décennies, Jean Francois aura été habité d’une passion singulière pour le développement du tennis dans toutes ses formes. Dévoué, innovateur, visionnaire, Jean Francois aura su faire preuve d’un enthousiasme contagieux et aura toujours mené de façon inspirante et exemplaire. Mentor exceptionnel et d’une grande humilité, il aura constamment su aller chercher le meilleur des autres.

Au fil des ans, il aura contribué de près ou de loin à l’épanouissement de centaines de professionnels du milieu et encouragé des milliers de joueurs et joueuses à pratiquer le sport de toute une vie. Menant de mains de maître la Fédération, Jean Francois aura continuellement réussi à faire croître la pratique du tennis à l’échelle de la province et ainsi faire de Tennis Québec la troisième fédération sportive québécoise en importance aujourd’hui (tout près derrière celles du hockey et du soccer) et la première en sport individuel.

Eugène Lapierre, Vice-président de Tennis Canada et directeur de l’Omnium Banque Nationale, n’a que de bons mots à son sujet : « Le départ de mon vieil ami Jean Francois Manibal marque la fin d’une ère extrêmement riche pour le tennis québécois.  À son arrivée au début des années 80, le tennis était toujours un sport relativement marginal chez nous. Aujourd’hui c’est l’un des sports les plus populaires du Québec et il clair que, sous sa gouverne, la « Fédé » a grandement participé à cet essor avec la multitude de tournois et de stages de formation à chaque année, avec le classement informatisé, le lancement du mini-tennis, le programme dans les écoles, le développement de la relève, etc. Littéralement un travail de fond avec une petite équipe de passionnés. C’est une organisation modèle et en santé que Jean-François lèguera à sa successeure, Andréanne Martin. »

François Godbout, figure bien connue du tennis québécois et membre du panthéon de Tennis Québec comme athlète et bâtisseur, ajoute « J’ai le plus grand respect pour Jean-François Manibal. Il compte pour moi parmi les grands bâtisseurs du tennis chez nous. À l’instar de Paul Paré, le véritable fondateur des Internationaux de tennis du Canada, Jean-François a contribué à l’essor de Tennis Québec avant tout par le cœur. Aux sujets d’intérêt commun qui nourrissaient nos échanges venait s’ajouter la joie d’être ensemble. « Sa » Fédération lui sera redevable pour les assises sur lesquelles elle repose aujourd’hui, par sa vision et son incroyable ténacité en dépit d’épreuves intimes qui me l’ont rendu encore plus émouvant. Je lui souhaite une retraite rayonnante, qu’il a tant méritée. »

Bien qu’il quitte officiellement ses fonctions, l’équipe de Tennis Québec sait pertinemment que Jean Francois continuera à partager généreusement son expertise afin que le tennis au Québec continue à progresser pour les années à venir. Nous invitons la grande famille du tennis québécois à se joindre à nous pour lui rendre hommage et lui exprimer toute la reconnaissance lui étant due. Jean Francois, nous te remercions profondément.

Une succession bien assurée

Ce départ de Jean Francois Manibal marque aussi l’arrivée en poste d’Andréanne Martin à la direction générale. Faisant partie de l’équipe de Tennis Québec depuis maintenant six ans, Andréanne possède un pedigree professionnel remarquable et une réputation qui n’est plus à faire au sein du monde du tennis québécois. Son influence manifeste et sa vision font d’elle la personne idéale pour prendre les rênes de la Fédération et assurer une succession réussie vers une nouvelle ère pour le tennis au Québec.

Jean Francois se dit d’ailleurs « très heureux et surtout confiant de voir Andréanne Martin prendre la relève. Andréanne a déjà démontré toutes les qualités nécessaires pour être une excellente directrice générale. Son expérience et sa connaissance du milieu, sa passion, son professionnalisme et son dévouement permettront à l’organisation d’atteindre de nouveaux sommets. Je peux quitter l’esprit tranquille en sachant que votre fédération est entre de très bonnes mains. »

Réjean Genois, Président de Tennis Québec, tient lui aussi à souligner l’importance du moment pour la Fédération : « Une grande page d’histoire se tourne à Tennis Québec.

Bravo et merci à Jean-François pour une remarquable carrière de plus de 40 ans. Grâce à sa grande passion, sa compétence et sa vision, le tennis a connu des heures de gloire et un développement exceptionnel à tous les niveaux. Merci mon Capitaine et bonne retraite bien méritée. Et c’est le début d’un nouveau chapitre excitant. Andréanne possède toutes les compétences et la passion pour réussir dans sa nouvelle mission. Je lui réitère ma confiance et lui souhaite bonne chance. »

L’entrée en poste d’Andréanne à titre de directrice générale représente également une grande source de fierté pour la Fédération, alors que cette nomination démontre l’importance et reconnaît formellement le leadership féminin au sein d’un sport qui reste encore fort majoritairement un domaine masculin. Andréanne poursuivra assurément les efforts et initiatives mis en place par Jean Francois afin de continuer à promouvoir davantage la pratique féminine et assurer une présence accrue des femmes à tous les postes névralgiques au développement du tennis québécois.

Toute l’équipe de Tennis Québec tient à féliciter Andréanne pour sa nomination et a hâte de travailler avec elle afin de contribuer à la réalisation de la mission de la Fédération, soit celle d’être reconnue comme la référence et un partenaire indispensable pour la communauté du tennis au Québec.

 


 

The End of an Era at Tennis Québec

Montréal, December 1st 2021 – Today marks the end of an incredible chapter in the history of Tennis Québec and tennis in the province with the retirement of Jean Francois Manibal. Jean Francois will have spent a total of 42 years with the Federation, of which 32 were in the role of General Manager. With such a momentous career, paying tribute and truly doing justice to the immense and unique contribution made by this giant of the Quebec amateur sport world is a real challenge.

For over four decades, Jean Francois has been driven by a singular passion for the development of tennis in all its forms. Dedicated, innovative, visionary, Jean Francois always displayed an infectious enthusiasm for the game, led by example and represented a true source of inspiration. An exceptional and humble mentor, he constantly brought out the best in others.

Throughout the years, Jean Francois will have contributed to the development of hundreds of tennis coaches and managers and encouraged thousands of players to enjoy practising tennis at every stage of their lives. Showing a real mastery at the helm of the Federation, Jean Francois continually succeeded in growing the game across the province. Thanks to his relentless drive, Tennis Québec is now Quebec’s third largest sports federation (close behind the hockey and soccer federations) and the biggest individual sports federation.

Eugène Lapierre, Vice president and Director, Omnium Banque Nationale, has nothing but good things to say about him: « Le départ de mon vieil ami Jean Francois Manibal marque la fin d’une ère extrêmement riche pour le tennis québécois.  À son arrivée au début des années 80, le tennis était toujours un sport relativement marginal chez nous.  Aujourd’hui c’est l’un des sports les plus populaires du Québec et il clair que, sous sa gouverne, la « Fédé » a grandement participé à cet essor avec la multitude de tournois et de stages de formation à chaque année, avec le classement informatisé, le lancement du mini-tennis, le programme dans les écoles, le développement de la relève, etc. Littéralement un travail de fond avec une petite équipe de passionnés.  C’est une organisation modèle et en santé que Jean-François lèguera à sa successeure, Andréanne Martin. »

François Godbout, well-known figure of tennis in Quebec and member of the pantheon of Tennis Québec as athlete and builder, adds « J’ai le plus grand respect pour Jean-François Manibal. Il compte pour moi parmi les grands bâtisseurs du tennis chez nous. À l’instar de Paul Paré, le véritable fondateur des Internationaux de tennis du Canada, Jean-François a contribué à l’essor de Tennis Québec avant tout par le cœur. Aux sujets d’intérêt commun qui nourrissaient nos échanges venait s’ajouter la joie d’être ensemble. « Sa » Fédération lui sera redevable pour les assises sur lesquelles elle repose aujourd’hui, par sa vision et son incroyable ténacité en dépit d’épreuves intimes qui me l’ont rendu encore plus émouvant. Je lui souhaite une retraite rayonnante, qu’il a tant méritée. »

While officially leaving his role, the whole team at Tennis Québec knows that Jean Francois will continue without fail to generously share his expertise to ensure that tennis continues to flourish in Quebec for the years to come. We invite the great tennis community to join us in paying tribute and expressing the gratitude we owe him. Jean Francois, we thank you deeply for your incredible dedication.

A well-secured succession

The departure of Jean Francois Manibal also marks the nomination of Andréanne Martin as General Manager. An integral member of the Tennis Québec team for six years now, Andréanne has a remarkable professional pedigree and an enviable reputation in the Quebec tennis world. Her deep knowledge of the sport and her vision combine to make her the ideal person to take over the reins at Tennis Québec and usher the Federation towards a new era for tennis in the province.

Jean Francois is delighted to see Andréanne succeed him, saying: “Je suis très heureux et surtout confiant de voir Andréanne Martin prendre la relève. Andréanne a déjà démontré toutes les qualités nécessaires pour être une excellente directrice générale. Son expérience et sa connaissance du milieu, sa passion, son professionnalisme et son dévouement permettront à l’organisation d’atteindre de nouveaux sommets. Je peux quitter l’esprit tranquille en sachant que votre fédération est entre de très bonnes mains.”

Réjean Genois, Tennis Québec President, is also keenly aware of the importance of the moment in the Federation’s history: « Une grande page d’histoire se tourne à Tennis Québec. Bravo et merci à Jean-François pour une remarquable carrière de plus de 40 ans. Grâce à sa grande passion, sa compétence et sa vision, le tennis a connu des heures de gloire et un développement exceptionnel à tous les niveaux. Merci mon Capitaine et bonne retraite bien méritée. Et c’est le début d’un nouveau chapitre excitant. Andréanne possède toutes les compétences et la passion pour réussir dans sa nouvelle mission. Je lui réitère ma confiance et lui souhaite bonne chance. »

Andréanne’s appointment as General Manager also represents a great source of pride for the Federation. It demonstrates the importance and formally recognises women’s leadership in a sport that remains predominantly a masculine domain. Andréanne will undoubtedly continue the efforts and initiatives implemented by Jean Francois to grow female participation and encourage a greater presence of women in key positions for the development of tennis in Quebec.

The team at Tennis Québec wants to congratulate Andréanne on her nomination. We are all eager to work alongside her to fulfill the Federation’s mission, that of being recognized as the reference and an indispensable partner for the tennis community in Quebec.