ACCUEIL   Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 16 octobre

Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 16 octobre

Oct 16, 2020
Classé sous:

Collaboration spéciale de Mario Brisebois

FÉLIX MAINTENANT AUSSI PLUS JEUNE DIRECTEUR DU CONSEIL ATP EN HISTOIRE À 20 ANS, FÉLICITATIONS VALÉRIE, ADIEUX CLAUDE ET PLUS.

Plus jeune à 14 ans à mériter des points ATP et à atteindre les quarts de finale d’un Challenger l’année suivante pour déloger Rafa à ces deux occasions, voilà que Félix Auger-Aliassime y va d’une autre première de précocité.

Il devient cette fois à 20 ans le plus jeune directeur en histoire du conseil des joueurs de l’ATP étant des nouveaux en compagnie d’Andy Murray entre autres.

Plus jeune chez les 25 premiers avec sa 22e place cette semaine, Félix n’occupe pas un poste symbolique. Oh que non!

Immense marque de confiance de ses pairs à son âge, il commence à la table à titre de représentant des intérêts du groupe des chefs de file du top 25 au monde.

Force est d’admettre que le jeune homme a toujours eu une très bonne tête.

Aussi parmi les nouveaux venus, John Millman effectuera le même travail auprès du groupe des 50 premiers et Jérémie Chardy chez les 100 et plus.

Les élections sont devenues nécessaires suite aux démissions en bloc du président Novak Djokovic, John Isner, Sam Querrey et le Canadien Vasek Pospisil partis ensemble former une association parallèle des joueurs.

Kevin Anderson prend maintenant la barre à l’ATP.

Au total, l’ATP compte douze directeurs. Félix Auger-Aliassime y rejoindra des grandes pointures dont Roger Federer et Rafa restés impliqués après leur présidence respective.

BIENVENUE ADÉLAÏDE

Dans la catégorie des très bonnes nouvelles, toutes nos félicitations à Valérie Tétreault, qui joint le club des nouvelles mamans.

La question sera de voir si Adélaïde sera droitière ou gauchère?

LA FAMILLE DU TENNIS FAIT SES ADIEUX À CLAUDE

Dans un tout autre spectre des émotions, c’est dimanche avant-midi, entre 9h et midi, à la Coopérative funéraire de Laval (2000, rue Cunard) qu’un dernier hommage sera rendu au très apprécié et dévoué Claude Joly décédé subitement à la fin septembre à 65 ans.

Il faut le faire arbitrer pendant toutes ces années aux tournois de Tennis Québec et Tennis Canada et le gagner le respect des joueurs, mais aussi des entraîneurs et même des parents, ce qui tient de l’exploit rarissime.

«Claude a été un excellent officiel, mais aussi un remarquable éducateur pour inculquer les valeurs à nos juniors», déclare son ami Jean-François Manibal, directeur général à Tennis Québec.

Il existe un trophée au nom de son fils Noa Joly-Messier, un brave garçon qui était de la même cohorte que Milos Raonic et Vasek Pospisil avant d’être victime du cancer.

Claude Joly a toujours été aussi humble qu’efficace, ce qui n’empêche pas de relancer la suggestion d’ajouter le nom du paternel au prix pour commémorer son implication.

UNE COUPE À SON NOM

La Fédération internationale souligne la carrière de Lorne Main, vainqueur de 40 titres mondiaux chez les vétérans, en annonçant donner son nom à la coupe du champion chez les 85 ans et plus.

Celui-ci a disputé son lot de Coupe Davis (de 1949 à 55) et gagné plein de titres nationaux au club centenaire Mont-Royal.

ENTREFILET

La volonté d’organiser un tournoi de catégorie 1000 au club de l’Île-des-Sœurs pour garder notre élite active cet automne ne se concrétise pas en raison de la zone rouge.

Espérons que ce n’est que partie remise après les annonces de la Santé publique après le 28 octobre.