ACCUEIL   Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 30 avril 2021

Chronique Bris d’égalité par Mario Brisebois – 30 avril 2021

Avr 30, 2021
Classé sous:

Collaboration spéciale de Mario Brisebois

CONTRAIREMENT AU GRAND PRIX, LE TENNIS POSSÈDE ENCORE DU TEMPS (UN PEU) ET AUTRES PROPOS D’ICI OU D’AILLEURS 

Comme ça, Montréal sera privé de la Formule1. C’est d’autant plus moche une deuxième année de suite.

Sans être un grand amateur de «chars», force est d’admettre que l’impact économique est immense. Et que dire de la vitrine à l’International?

Une erreur à toutefois ne pas commettre est de placer trop vite l’Omnium Banque Nationale du Canada dans le même bain.

Je sais qu’Eugène Lapierre et son monde au stade IGA, ou plutôt en télétravail comme nous tous, continuent de s’activer.

La situation du tennis est différente du Grand Prix. Les dates aussi, pour 55 raisons. Il s’agit du nombre de jours séparant au calendrier le «vroum vroum» le 13 juin et le tennis du 7 au 15 août.

Or, contrairement à la F-1, le temps ne joue pas contre le tennis.

Au tennis, il y a autant de plans A, B, C et plus qu’il existe de lettres dans l’alphabet, dont avec ou sans spectateurs avec le personnel et les bénévoles logés dans des hôtels et même déménagés ailleurs pour sauver au moins les droits-télé.

L’obstacle est l’ouverture des frontières pour mettre fin à la quarantaine.

Mais bon, le premier ministre François Legault dit et répète pendant ce temps qu’il veut l’ensemble du Québec vacciné le 24 juin, ce qui est positif.

Une organisation majeure qui bondit déjà sur l’occasion est Spectra, laquelle annonce le retour de deux événements, soit les Francofolies et le Festival de jazz qui reviendront en première moitié de septembre sur la grande Place des spectacles, s’il-vous-plaît.

Pourquoi pas alors le tennis un mois plus tôt avec les bonnes mesures? Les amis au circuit Gilles-Villeneuve seront bien d’accord qu’on ne peut garder éternellement les deux pieds sur le frein non plus.

MAIS ÇA VA CESSER QUAND POUR BIANCA?  

Difficile trouver plus affligée que Bianca Andreescu depuis un an. Après les blessures en série depuis l’automne 2019, la voilà cette fois sur le carreau ayant testé positive à la Covid-19, ce que l’oblige à se retirer de Madrid, la semaine prochaine.

La 56e mondiale est d’autant plus malchanceuse que c’est maintenant le virus qui lui tombe dessus alors qu’elle s’avère une des filles à la WTA ayant le moins joué et conséquemment voyagé avec seulement trois tournois à son palmarès cette année.

REVOICI RAFA!

Six semaines après que Daniil Medvedev lui eut ravi sa position, Rafael Nadal est de retour 2e mondial derrière Novak Djokovic grâce à son 12e titre à Barcelone en fin de semaine.

Voilà 578 semaines que Rafa est soit numéro un (201) ou deux (377) pour l’équivalent de onze ans un mois et deux semaines à faire la valse.

NOS CONDOLÉANCES

Nos pensées accompagnent Louis Borfiga, qui a créé, bâti et fait fonctionner le développement du tennis au Canada suite au décès de son père en France.

NOS JUNIORS DE RETOUR SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE 

Les nouvelles sont encourageantes en provenance d’Israël où les juniors du Centre national de Montréal renouent avec les premiers voyages à l’international depuis l’hiver 2020. Christophe Clément a fait la demi-finale de la première étape de la tournée d’un mois.

L’espoir du club de l’Île-des-Sœurs possède un très solide coup droit et un bon revers.

Christophe a 16 ans et des universités américaines l’ont dans leur mire afin de le recruter à la NCAA.

UN MASTERS SUR… L’HERBE? 

Absent depuis toujours de la série Masters 1000, un tournoi sur gazon pourrait s’ajouter au calendrier d’ici peu.

C’est du moins le vœu du président de l’ATP, Andrea Gaudenzi, de choisir entre Queen’s (Londres) et Halle (en Allemagne).

Bonne chance à la personne qui prendra la décision pour trancher entre ces deux très fières organisations.

BIEN APPRENDRE EN COMPAGNIE D’ALEKSANDRA

Sur son site son internet, Aleksandra Wozniak, ex 21e WTA, annonce un camp intitulé «Classe des maîtres» à son Académie en Montérégie, soit à Bedford. Les dates sont du 23 au  30 mai. Elena Bovina, qui a été 14e, y sera aussi avec d’autres spécialistes.